En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Les formes de yoga

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.yogaprana-roberti.com/data/fr-articles.xml

Les différentes formes de yoga

Il existe différentes formes de yoga ou voies (marga). Les principales voies du yoga sont les suivantes :

Le Bhakti yoga (yoga de la dévotion), dérivé de la racine sanskrite « bhaj » qui indique la notion de partage, d’échange, bhakti signifie la dévotion ou la foi qui reposent sur l’amour.

Le Karma yoga (yoga de l’action), dérivé de la racine sanskrite « kri » qui renvoie à la notion d’acte, le karma représente les actes et leurs conséquences ; il met en œuvre la loi de cause à effet, et constitue un processus qui « s’auto-entretient » et que l’on appelle samsara.

Le Jñana yoga (yoga de la connaissance), dérivé de la racine sanskrite « Jña » qui signifie « connaître », le Jñana yoga est le yoga de la connaissance, non pas celle de nature intellectuelle mais la connaissance de la réalité. En effet, c’est par la discrimination et l’élimination de toutes les projections mentales illusoires que s’instaure la prise de conscience de la réalité du monde et de notre propre nature.

Le Raja yoga (yoga royal), celui qui couronne tous les autres, la synthèse et l’aboutissement des diverses formes de yoga. C’est celui qui est décrit en huit étapes par Patañjali. On lui attribue la fondation du yoga (qu’on appelle, de ce fait, le Patañjala (darshana) et l’autorité du Yoga-Sutra.

Patanjali décrit le yoga en huit étapes ou ashtanga-yoga : l’acquisition des qualités morales avec les interdictions et les observances – yama et niyama, puis la connaissance du corps et de son principe vital par les postures – asana et le contrôle du souffle – pranayama permettent d’intégrer le retrait des sens – pratyahara. La maîtrise de ces cinq membres ouvre sur les trois derniers membres qui constituent le samyama : la concentration – dharana, la méditation – dhyâna, et l’étape ultime le rassemblement-absorption ou Samâdhi.

Ces techniques constituent le yoga de Patañjali ou la référence classique du yoga. Le Hatha yoga, quant à lui, réalise un développement des techniques yoguiques citées par Patanjali

LE HATHA YOGA

Le Hatha yoga, fait partie du Raja yoga.

Yoga veut dire union, le yogi va d’abord « s’atteler » à maîtriser son corps. Ce contrôle corporel exige la prise de conscience d’un certain nombre de forces vitales qu’il faut dompter, canaliser afin de les unifier en un tout harmonieux permettant de retrouver l’équilibre fondamental de notre corps physique. Cette étape est atteinte par la pratique des postures (asana).

Hatha veut dire « Ha » positif, soleil. « Tha » négatif, lune.

Hatha yoga signifie donc qu’il faut unir le plus et le moins, le soleil et la lune, c’est-à-dire les contraires, les atteler ensemble.

La pratique des postures (asanas) et le contrôle du souffle (pranayama) amènent progressivement le yogi à un état de stabilité intérieure.

Un art de vivre et une science

14. juin 2013 · Commentaires fermés sur Un art de vivre et une science · Catégories: Un art de vivre

La vision du yoga selon Shri Mahesh

Le yoga n’est pas une religion mais un art de vie et une science qui permettent de comprendre les rapports existants entre Dieu, le monde matériel et l’âme.

Le mot yoga est utilisé au moins dans de deux sens différents, l’un concernant la fin et l’autre les moyens. Une relation étroite les unit car ce terme désigne, d’une part, ce qui concerne le but ultime de la vie et, d’autre part, les différentes approches, méthodes, ou voies (marga) qui permettent d’atteindre ce but et qui sont appelées yoga. L’objectif est unique et les moyens sont multiples

La vogue du yoga et sa diffusion dans le monde sont récentes, mais le début de son étude scientifique remonte à plus d’un siècle. Le yoga a en effet, attiré l’attention des indianistes bien avant celle du public d’Occident et la propagation de ses techniques.

ÉTYMOLOGIE

Le mot yoga vient de la racine sanskrite « jug », joindre (cf ; le mot anglais yoke : atteler, unir), qui possède au moins trois sens : le premier signifie « union », le second « contrôle » et le dernier « intégration » (samadhi). L’union résulte des rapprochements des deux choses : « jug » signifie aussi « mettre le joug, atteler », le joug étant l’outil qui permet de réunir côte à côte les deux bœufs dans l’attelage traditionnel. Si les bœufs se font face, il est impossible de les réunir. Il faut aussi que quelqu’un soit là pour « contrôler » les deux animaux. L’union et le contrôle sont inclus dans la troisième approche (samadhi) qui fait appel à la concentration profonde. C’est un état où l’on oublie complètement l’environnement extérieur.

L’APPROCHE OCCIDENTALE DU YOGA

Si l’on considère le yoga uniquement comme une thérapie, sa compréhension ne peut être que partielle. Or le yoga doit sa popularité à son action sur la santé. Lorsque, à la suite de certains troubles, une personne se décide à prendre des cours de yoga et qu’après une pratique régulière le mal disparaît, elle se dira que le yoga est une médecine efficace. Cette expérience lui fera comprendre le yoga de façon très limitée. Il convient, avant tout de voir non pas la technique des exercices, mais de leur finalité. En pratiquant le yoga, il faut se rappeler que l’homme n’est pas seulement un corps, mais un tout c’est-à-dire un corps, un esprit et une âme.

Il est intéressant de noter que la pratique du yoga en Inde, après s’être développée il y a des milliers d’années, fut négligée ensuite et connaît à nouveau un essor considérable. Toutefois, la philosophie du Yoga est toujours restée profondément ancrée dans la culture indienne.


Date de création : 10/04/2019 - 17:07
Catégorie : -
Page lue 160 fois

Pour en savoir plus...

Cliquez ou appuyez sur l'image.

logo-ffhy.jpg

lien2.jpg

lien1.jpg

Vous êtes ici :   Accueil » Les formes de yoga